Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 23.05.2019 à 04h25 | Mis à jour le 23.05.2019 à 04h25
    Imprimer

    C’est une sanction « exemplaire » que le tribunal correctionnel a infligée, mardi, à un père de famille. Ce dernier, qui vit désormais en Afrique, refuse de payer une partie de la pension alimentaire, soit 50 000 francs par mois, réclamés par son ex-compagne afin de subvenir aux frais de leur enfant. Et ce depuis juin 2015. Compte tenu du refus constant de cet ingénieur qui « jouit d’un salaire très confortable », la justice a décidé de le condamner à trois mois de prison ferme. Une peine dont il pourra faire appel, mais qui permettra de l’identifier et l’obligera à se mettre face à ses responsabilités, notamment lorsqu’il transitera par un aéroport français.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS