Nouvelle Calédonie
  • Jean-Alexis Gallien-Lamarche / jeanalexis.gallien@lnc.nc | Crée le 26.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 26.06.2019 à 06h43
    Imprimer
    Éric L’Helgoualc’h a été installé, hier, comme nouveau président du tribunal de première instance (TPI) de Nouméa. Photo Thierry Perron

    JUSTICE. Il était très attendu par le personnel de justice du territoire. L’audience solennelle d’installation d’Éric L’Helgoualc’h comme nouveau président du tribunal de première instance (TPI) de Nouméa s’est déroulée hier après-midi devant les autorités civiles, politiques et militaires. Présidente par intérim depuis le départ de Bruno Marcellin, Marianne Humbert-Deswarte a salué l’arrivée de cet homme de 54 ans, qui prend la tête de cette juridiction compétente en matière pénale, civile et coutumière et placée sous le ressort de la cour d’appel de Nouméa. Le procureur de la République, Alexis Bouroz, accompagné de tous les autres magistrats du parquet, a également souhaité la bienvenue à Éric L’Helgoualc’h. Celui-ci retrouve le vice-procureur Philippe Pommereul qui avait croisé sa route au tribunal de grande instance (TGI) d’Auch (département du Gers, en Métropole).

    Éric L’Helgoualc’h, magistrat de grande expérience, arrive justement d’Auch où il présidait le TGI depuis 2013. Dans sa carrière, ce Breton fut vice-président du TGI de Toulouse, juge des enfants pendant une dizaine d’années ou encore juge placé en Martinique. De nombreux chantiers attendent désormais Éric L’Helgoualc’h comme le fonctionnement du TPI de Nouméa au quotidien.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS