Nouvelle Calédonie
  • J.-A.G.-L. | Crée le 10.04.2019 à 04h25 | Mis à jour le 10.04.2019 à 06h45
    Imprimer

    JUSTICE. Un homme a écopé, hier devant le tribunal correctionnel de Nouméa, d’une peine de douze mois de prison, dont la moitié avec sursis mise à l’épreuve, pour des violences sur son ancienne copine et mère de son enfant. Aujourd’hui séparés, ces deux-là continuent de se voir de temps en temps. Ce fut le cas samedi dans un hôtel du Quartier-Latin, à Nouméa. Devant le match télévisé qui oppose Hienghène à l’équipe fidjienne de Ba, monsieur ne cesse d’insulter les adversaires des Calédoniens. « Il ne supportait pas de savoir que les Fidjiens étaient sur le territoire, introduit la présidente du tribunal. Il pensait qu’elle avait eu des relations avec un de ces footballeurs. » Dans le public de la salle d’audience, certains pouffent de rire. Le reste est moins drôle.

    « J’ai peur de cet homme »

    La jeune femme, alors assaillie d’insultes et soupçonnée d’infidélité, ne supporte plus la situation. Elle donne une claque à son ex-conjoint. L’homme, qui a déjà bu une bouteille de whisky et des bières, se sent humilié. « Elle m’a mouillé en premier. La colère est montée », explique-t-il aux juges. Celui-ci attrape alors la victime avant qu’elle ne s’enfuie et lui plante ses dents dans le cou, sur la joue, le bras, le dos et le menton. Les photos de morsures sur la victime, impressionnantes, circulent entre les mains des magistrats. « J’ai rarement vu ça… », souligne la présidente, les yeux grands ouverts. Elle relit les déclarations de la victime devant les enquêteurs : « j’ai peur de cet homme, je veux vraiment le quitter ». « Je pense qu’il vaut mieux arrêter là, ce serait mieux pour notre enfant », assure aussi le prévenu qui sent le vent tourner. Au cours de ses réquisitions, le procureur de la République avait évoqué « une relation nocive » et formulé un avertissement au prévenu : « vous devez vous maîtriser et même si votre amie vous provoque en premier ».

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS