Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 21.03.2019 à 04h25 | Mis à jour le 21.03.2019 à 05h44
    Imprimer

    Depuis sa cellule du Camp-Est où il était incarcéré pour des vols, il a appris que sa copine avait une liaison. Lorsque la justice lui a accordé une permission, en décembre dernier, l’homme de 25 ans a retrouvé sa copine. Il n’a pas tardé à la frapper violemment avec ses poings et ses pieds pour se venger. « Fracture de la mâchoire, traumatisme crânien…, liste le président du tribunal où le garçon est jugé. Elle a perdu connaissance puis a été évacuée au Médipôle. » « Elle m’a fait mal au cœur, je l’aimais », se justifie le prévenu. La jeune femme est assise sur le banc des parties civiles. Elle ne bronche pas. Après en avoir délibéré, le tribunal condamne le jeune homme à douze mois ferme qu’il purgera au Camp-Est.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS