Nouvelle Calédonie
  • J.-A.G.L. | Crée le 05.06.2019 à 04h30 | Mis à jour le 05.06.2019 à 06h46
    Imprimer
    Paul Néaoutyine est renvoyé en correctionnelle pour favoritisme. Me Moresco (à dr.) assiste le directeur de l’association Fleur de vie. Ph. J.-A.G.-L.

    JUSTICE. Paul Néaoutyine a quitté le palais de justice de Nouméa en grommelant, sans un mot pour la presse. Renvoyé en correctionnelle, le président de la province Nord aurait voulu être jugé hier, mais la juridiction en a décidé autrement. Ce sera un renvoi (le troisième) au 26 septembre prochain.

    « La présidente du tribunal n’est pas en mesure d’assurer l’audience pour des raisons médicales », a d’emblée averti la juge Edwige Kouassi, en remplacement d’Évelyne Camerlynck. Il n’y avait donc pas d’autre choix que de reporter cette audience. Poursuivi pour favoritisme (atteinte à la liberté d’accès ou à l’égalité des candidats dans les marchés publics), Paul Néaoutyine est accusé d’avoir attribué un marché public à une association chargée du transport d’enfants handicapés dans le milieu scolaire (Fleur de vie) sans avoir lancé de procédure d’appel d’offres. La figure du Palika, qui n’a pas souhaité être assisté d’un avocat, n’est pas le seul prévenu dans cette affaire qui s’étire de 2010 à 2016. Trois autres personnes ainsi que l’association Fleur de vie et le GIE Transport Handicap Nord sont poursuivis.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS