Nouvelle Calédonie
  • L’élection au fauteuil de maire de Païta était faussée. Le tribunal a estimé qu’Harold Martin avait acheté des voix en 2014. Son directeur de cabinet d’alors, aujourd’hui premier magistrat de la ville, Willy Gatuhau, a écopé de sursis et d’une peine d’inéligibilité. Il a fait appel et peut donc rester maire. Mais les cartes pourraient être rebattues pour le scrutin municipal de l’année prochaine.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS