Nouvelle Calédonie
  • J.-A.G.-L. | Crée le 13.04.2019 à 04h25 | Mis à jour le 13.04.2019 à 04h25
    Imprimer
    Le tribunal a décidé de condamner le prévenu à trois ans de prison, dont une année avec sursis mise à l’épreuve. Archives LNC

    Justice. Il a fini par agacer la présidente du tribunal avec son insolence, ses bravades et sa manière désinvolte de se tenir. « Vous êtes au Camp-Est depuis mercredi. Vous vous y sentez comment ? ». « C’est bien… ». « Si vous aimez tant que ça la prison, on va vous y laisser ! Comme ça, vous arrêterez de casser les pieds aux gens de Dumbéa ». Sean Pobaty, 18 ans, a été condamné à la peine de trois ans de prison dont une année avec sursis mise à l’épreuve, vendredi, par le tribunal correctionnel de Nouméa, pour une longue série de cambriolages à Dumbéa. Les juges ont aussi décerné un mandat de dépôt.


    Cinq vols en… une après-midi

    Il était suspecté de onze cambriolages et tentatives de vols dans diverses maisons - le 5 avril, il a commis cinq vols en une après-midi - emportant avec lui des bouteilles d’alcool, des ordinateurs, des tablettes et autres portables. « Comment vous décidez de passer d’une maison à une autre ? Vous les repérez à l’avance ? », s’interroge la présidente du tribunal. « Non, c’est par hasard ». « Mais vous recherchez quoi ? De l’alcool ? Des smartphones pour se faire des pièces ? ». « Un peu de tout, je ne regarde pas ». L’attitude exaspère le procureur de la République. Richard Dutot rappelle que le prévenu « prépare les cambriolages en s’armant de barres de fer, parpaings et marteaux » et qu’il a encore plusieurs affaires en cours pour lesquelles il sera bientôt jugé. Trois ans sont requis. « Est-ce que tu penses aux familles et aux enfants quand tu voles ? », s’écrie une victime. Sean Pobaty ne bronche pas. Il s’en fiche. Une attitude à mettre sur le compte de son « jeune âge », assure son avocate, Me Barbara Brunard. « Tous ces vols tournent autour de ces addictions : l’alcool et le cannabis. Il lui faut avant tout un suivi », plaide le conseil. Le tribunal lui a enjoint de suivre des soins à sa sortie de prison.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS