Nouvelle Calédonie
  • J.-A.G.-L. | Crée le 19.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 19.06.2019 à 07h10
    Imprimer

    JUSTICE. Il avait quitté le tribunal correctionnel de Nouméa à la mi-mai après une condamnation à sept ans d’enfermement pour des dizaines de vols au cours d’un procès qui s’était très mal déroulé. Gnonmoin Nonmoira, 21 ans, originaire de Thio-Mission, est repassé devant la justice, hier, pour quatre nouveaux dossiers de cambriolages.

    Comme il y a quelques semaines, le comportement de ce jeune à l’esprit vif a agacé au plus haut point les victimes. « On comprend bien le courroux des parties civiles. J’ose espérer que les quelques années de prison qu’il va effectuer vont le faire réfléchir. Mais, aujourd’hui, on sent bien qu’il n’y a pas le début d’une prise de conscience », souligne Philippe Pommereul, le procureur de la République. Le premier dossier remonte au 8 octobre 2018. Un cambriolage dans un bazar de La Foa. « On est passé devant, on avait faim », réagit Gnonmoin Nonmoira. « Et les vêtements, les tablettes, les portables, les cigarettes… Ça se mange ? », rétorque la présidente.

    « Vous n’en avez rien à faire »

    Deuxième dossier : le vol d’un ordinateur portable le 11 octobre 2018 à la Trésorerie de La Foa. « On cherchait de l’argent, on n’a rien trouvé », raconte le garçon, un brin hilare. « On vous reproche aussi le vol d’un véhicule le 9 décembre et celui d’une camionnette, le 5 février, à Païta », annonce la magistrate. Gnonmoin Nonmoira demande les modèles des véhicules. La juge lui répond. Cela lui revient. « On avait caché la voiture dans les brousses après. C’était pour balader », répond-il. La propriétaire du véhicule baisse la tête, outrée de son attitude. « Vous avez peut-être pris sept ans de prison mais les victimes ont aussi mis sept ans pour payer les voitures. Vous n’en avez rien à faire des gens », s’insurge-t-elle. Après un quart d’heure de délibéré, les peines tombent. Trois ans de prison supplémentaires sont infligés à Gnonmoin Nonmoira. Dix mois de prison et un an avec sursis à ses complices.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS