Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 03.05.2019 à 04h25 | Mis à jour le 03.05.2019 à 04h25
    Imprimer

    La compagnie minière brésilienne Vale a nommé à sa présidence, en début de semaine, Eduardo Bartolomeo, qui dirigeait déjà le groupe par intérim depuis la démission, début mars, de Fabio Schvartsman après la tragédie du barrage de Brumadinho, au Brésil, indique une dépêche de l’AFP reprise sur le site Zonebourse. « J’assume l’engagement de diriger Vale au moment le plus difficile de son histoire », a indiqué le patron tout juste promu. Avant de prendre la tête de Vale, Eduardo Bartolomeo dirigeait la branche « métaux de base » du groupe, dont dépend le nickel. Le nouveau président connaît donc parfaitement l’usine du Sud et son projet phare, Lucy.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS