Nouvelle Calédonie
  • Y.M. | Crée le 15.09.2018 à 04h25 | Mis à jour le 15.09.2018 à 04h25
    Imprimer
    Les jeunes protestent contre l\'ouverture de trois nouveaux gisements. Photo Archives LNC

    Alors que le conflit s’enlise autour du centre minier SLN de Kouaoua, fermé depuis un mois, la journée d’hier fut marquée par un dramatique événement : à l’issue de la réunion de la commission minière communale à la mairie, un coutumier a été victime d’une crise cardiaque dans un couloir du bâtiment. Malgré les premiers secours, ce président de conseil de tribu est décédé.

    L’ambiance est électrique dans la commune, où les bloqueurs s’opposent aux coutumiers sur le projet d’exploitation de trois gisements : Mont-Calm, Chêne-Gomme, et Newco. Lors de la réunion de la commission minière communale, « l'avis favorable au projet d'ouverture de mines a été confirmé et des discussions avec les jeunes ont été programmées » écrivait hier soir l’AFP. Des éléments de la rencontre restent néanmoins à éclaircir. La SLN a mis en sommeil son site mi-août, la sécurité n’étant plus assurée à ses yeux.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS