Nouvelle Calédonie
  • Comme pressenti en milieu de semaine, les voies d’accès aux sites miniers de Kouaoua ont été libérées hier matin, la réouverture du centre de la SLN a débuté par le constat de dégâts. La tension a baissé entre le mineur et les protestataires opposés à l’exploitation de gisements. Néanmoins, des craintes sont entendues au village.
    ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS