Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 05.03.2019 à 04h30 | Mis à jour le 05.03.2019 à 04h30
    Imprimer

    Le comité Rhéébù Nùù et le conseil des chefs de clan de Goro, rejoints par le syndicat STKE Vale et l’association Action biosphère, ont organisé une marche hier matin devant l’usine du Sud. Afin de marquer leur solidarité avec les populations victimes de la récente catastrophe minière au Brésil, mais aussi de rappeler les engagements de l’industriel face « aux risques environnementaux ». Les manifestants ont notamment cité la fosse minière, le bassin à résidus, ou encore « le risque d’assèchement de la plaine des Lacs ». Rencontré, le PDG de Vale NC, Antonin Beurrier, a assuré que sa priorité était la sécurité de l’usine et qu’il ne s’opposerait pas à la tenue d’un CICS (comité d’information, de concertation et de surveillance) sur le barrage de la Kwé, voué à terme à être déclassé. Photo DR

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS