Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 15.04.2019 à 04h25 | Mis à jour le 15.04.2019 à 14h21
    Imprimer
    Photo DR

    Le mouvement néo-indépendantiste et souverainiste (MNIS) s'est réuni samedi matin à la tribu de Baco, à Koné pour lancer sa campagne en province Nord. C'est Axelle Normandon, longtemps enseignante entre Pouébo et Ouégoa, et qui avait participé aux deux dernières campagnes provinciales dans les rangs de Calédonie ensemble, qui a été choisie pour mener la liste dans la province. Si liste il y a. Car comme le précise Luther Voudjo, président du mouvement, le MNIS espère toujours, malgré l’apparent échec des discussions avec l’UC, trouver sa place dans une liste d'alliance avec les partis du FLNKS. « Nous sommes dans l'attente d'une ouverture, mais être dans l'attente, ça n'est pas un positionnement politique, explique le chef de file du MNIS. Donc on lance notre campagne, on porte notre projet de société et on va à l’écoute des électeurs pour faire remonter leurs aspirations ».

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS