Nouvelle Calédonie
  • Yann Mainguet | Crée le 14.05.2019 à 05h35 | Mis à jour le 14.05.2019 à 08h02
    Imprimer
    A l’issue du dépouillement, les chiffres étaient bien là, l’UC-FLNKS passait devant l’UNI à Koné. Photos Y.M
    Si l’UC-FLNKS a créé la surprise à Koné et à Pouembout, l’UNI gagne le match dans la zone avec un peu plus de 2 200 voix.

    L’annonce du résultat a produit, dimanche soir, une secousse dans la zone VKPP. A tel point que certains électeurs ont donné à l’événement une interprétation à l’échelle provinciale. Erreur !

    A Koné, « capitale » du Nord, l’UC-FLNKS de Daniel Goa, avec 988 voix, a doublé l’Union nationale pour l’indépendance portée par Paul Néaoutyine, créditée de 916 bulletins. Un choc tout de même. Il y a cinq ans, le président sortant de la province avait remporté le match haut la main face à Gilbert Tyuienon : 903 suffrages contre 753. Est-ce un mouvement d’humeur des électeurs dans un espace traditionnellement UNI ? Est-ce lié à l’efficacité de la campagne de l’UC ?

    Quelques kilomètres plus loin, à Pouembout, rebelote. La liste UC-FLNKS s’accorde pile 300 voix, devant l’UNI à 222 rectangles jaunes. Il y a une explication évidente, sans doute parmi d’autres, dans la localité. La liste de Daniel Goa a offert, en signe d’ouverture, la onzième place à Roby Courtot, maire de la commune. Une initiative qui a visiblement plu.

    A Pouembout, la présence du maire Roby Courtot sur la liste UC-FLNKS a joué en faveur du groupe.

     

    Toutefois, attention, dans le périmètre VKPP, l’UNI emporte la mise, certes de 130 voix : 2 277 contre 2 147 pour l’UC-FLNKS. Le net décalage avec l’adversaire-partenaire FLNKS est réalisé à Voh où Paul Néaoutyine passe facilement, avec 789 bulletins, ou 51,40 % des suffrages.

    Match loyaliste

    Autre match observé dans la soirée, la confrontation entre Calédonie ensemble de Gérard Poadja et Agissons pour le Nord d’Alcide Ponga. Partie qui a tourné à l’avantage du maire de Kouaoua. L’édile assoit son autorité par une percée à Voh, mais aussi surtout à Koné et à Pouembout. Calédonie ensemble domine Agissons pour le Nord seulement dans la zone VKPP à Poya Nord, la commune étant arbitrée par une élue du parti, présente sur la liste.

    Les électeurs du secteur se sont tournés vers des listes de poids, indépendantistes ou loyalistes. Le Parti travailliste engrange ici un maigre butin : 140 bulletins.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS