Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 15.04.2019 à 04h25 | Mis à jour le 15.04.2019 à 14h21
    Imprimer

    La liste tirée par Giovanni Talafili et Leïla Boufenech a réuni plus de 200 personnes, samedi matin au Fale Fono de Païta. Une réunion publique où le jeune parti non-indépendantiste a mis la vie chère au centre de son discours. « Pour nous, le bien-être des Calédoniens passe avant tout par le pouvoir d’achat, explique Giovanni Talafili. Ça n’est pas normal que la plupart de nos produits de base fassent l’objet de monopoles ». Solution : ouvrir l’importation pour favoriser la concurrence. Autre idée évoquée : une « police coutumière », ou du moins une meilleure prise en compte des coutumiers kanak dans la justice. Th. P.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS