Pacifique
  • | Crée le 05.09.2017 à 04h25 | Mis à jour le 06.09.2017 à 08h53
    Imprimer

    La série noire continue pour la Commonwealth Bank (CBA). La plus grande banque australienne a été assignée en justice pour violation des lois sur le financement du terrorisme.

    Mais, selon un rapport interne révélé vendredi par Sky News Australia, elle n’a pas, non plus, surveillé correctement ses transactions internationales et elle risque les foudres des régulateurs étrangers.

    Les procédures de surveillance dans la branche qui s’occupe de clients à l’international (entreprises, gouvernements) auraient été inexistantes ou très minimalistes sur près de deux tiers de son activité. Cette branche a réalisé 1,31 milliard de dollars australiens de bénéfice (872 millions d’euros) pour l’exercice 2017.

    Les transactions concerneraient Singapour, Hong Kong, Shanghai, Tokyo, Londres et New York. Toujours selon Sky News, la banque serait déjà en pourparlers avec des gendarmes de la finance à Hong Kong et aux Etats-Unis.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS