Pacifique
  • | Crée le 04.08.2018 à 04h25 | Mis à jour le 04.08.2018 à 04h25
    Imprimer

    Jeudi, l’Australie a promis de s’opposer « vigoureusement » à toute tentative de Tokyo pour assouplir le moratoire sur la chasse à la baleine et a exhorté les capitales partageant sa position à se dresser contre le Japon.

    « Nous soutenons avec force le moratoire global sur la pêche commerciale à la baleine et nous nous opposerons vigoureusement à tout effort pour saper le processus qui le soutient, a déclaré la ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop. La science est claire, on n’a pas besoin de tuer des baleines pour les étudier. Lors de la réunion de la Commission en septembre, l’Australie en appellera aux Nations partageant la même vision pour rejeter la proposition japonaise. »

    Tokyo plaide pour l’assouplissement du moratoire de la Commission baleinière internationale (CBI) sur la chasse aux grands cétacés et continue de tuer des baleines dans le cadre d’un programme de « recherche scientifique », faisant fi des critiques internationales. La Cour internationale de Justice avait sommé en 2014 les Japonais de mettre fin aux campagnes de chasse dans les eaux de l’Antarctique. La campagne de 2015 dans l’Antarctique avait été annulée, mais la suivante, en 2016, a bien eu lieu. Et lors de la dernière campagne de quatre mois en 2017-2018 en Antarctique, les pêcheurs japonais ont capturé 333 baleines, dont 122 en période de gestation, ce qu’avaient dénoncé des ONG.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS