Pacifique
  • | Crée le 22.03.2019 à 04h30 | Mis à jour le 22.03.2019 à 04h30
    Imprimer

    L’extrême nord-est de l’Australie est balayé depuis mercredi par un puissant cyclone qui risque de se renforcer dans les prochaines heures. Près de 1 000 personnes ont déjà été évacuées de Groote Eylandt et de Numbulwar. De nombreux résidents ont été déplacés de Borroloola et d'autres communautés le long de la côte du golfe de

    Carpentarie jusqu'au Queensland. Les évacuations en cours sont les plus importantes depuis le passage du cyclone Tracy sur

    le territoire en 1974.

    Le cyclone Trevor, actuellement de catégorie 3, était accompagné de rafales à 165 km/h quand il a touché mardi soir la péninsule du Cap York, à l’extrême nord

    de l’Etat du Queensland.

    Le Bureau australien de météorologie a

    indiqué que le cyclone avançait lentement vers l’ouest en direction du Golfe de

    Carpantarie, où il devrait se renforcer pour

    atteindre la catégorie 4 avant de frapper

    à nouveau l’île-continent.

    Mais il n’est pas le seul : Veronica, qui doit approcher la côte de Pilbara en Australie-Occidentale ce week-end, est passé de la catégorie 1 à 2 la nuit dernière. Profitant des eaux chaudes de l’océan Indien, il

    devrait s'intensifier encore et pourrait

    atteindre la catégorie 5 d'ici ce soir.

    Le phénomène puissant générait, selon le site cycloneoi.com, des vents de 185 km/h et des rafales en mer de 260 km/h.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS