Pacifique
  • | Crée le 24.02.2017 à 04h25 | Mis à jour le 24.02.2017 à 05h46
    Imprimer
    A l’occasion d’une visite historique en Australie de son homologue Benjamin Netanyahu(à gauche), Malcolm Turnbull a déploré les récentes résolutions de l’ONU critiquant Israël. Photo AFP
    Australie. A l’occasion de la visite de M. Netanyahu, le Premier ministre a dénoncé mercredi la condamnation de la colonisation israélienne par le Conseil de sécurité.

    Arrivé mercredi à Sydney pour la première visite sur l’île-continent d’un Premier ministre israélien en exercice, Benjamin Netanyahu s’est félicité du soutien australien face à « l’hypocrisie » de l’ONU.

    Les deux pays entretiennent des liens très forts depuis l’établissement en 1949 de relations bilatérales. Mais aucun chef de gouvernement israélien ne s’était jusqu’à présent rendu en Australie, en raison notamment de la durée du voyage.

     

    Deux Etats

    « Mon gouvernement ne soutiendra pas les résolutions unilatérales critiquant Israël comme celle qui a récemment été adoptée par le Conseil de sécurité et nous déplorons les campagnes de boycott visant à délégitimer l’Etat juif », a déclaré le Premier ministre australien, Malcolm Turnbull, dans une tribune publiée mercredi par le journal The Australian, où il a par ailleurs réaffirmé son soutien à une solution à deux Etats.

    Pour la première fois depuis 1979, le Conseil de sécurité a demandé, le 23 décembre dernier, à Israël de cesser la colonisation dans les Territoires palestiniens et à Jérusalem Est, dans une résolution permise par la décision de l’ex-administration américaine de Barack Obama de ne pas utiliser le droit de veto américain.

     

    « Absurdités »

    M. Netanyahu s’est dit « ravi » de la position exprimée par son hôte, en la jugeant « absolument cohérente avec l’amitié témoignée […] depuis des années par l’Australie ».

    « L’Australie a plus d’une fois témoigné courageusement de sa volonté de dénoncer l’hypocrisie de l’ONU, et notamment de cette résolution absurde qui dit que le Mur des Lamentations - lieu le plus sacré du peuple juif depuis des milliers d’années, des milliers d’années avant l’émergence de l’islam - est un territoire palestinien occupé », a déclaré le Premier ministre israélien lors d’une conférence de presse commune à Sydney. « Les Nations unies sont capables de beaucoup d’absurdités, et je crois qu’il est important qu’il y ait des pays francs et lucides comme l’Australie, qui souvent les ramènent sur terre », a-t-il ajouté.

    M. Netanyahu est en visite officielle en Australie pour quatre jours. Il s’était auparavant arrêté à Singapour, où il avait notamment rencontré le Premier ministre Lee Hsien Loong.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS