Sud
  • De notre correspondante, B. B. Lion | Crée le 13.04.2019 à 04h25 | Mis à jour le 13.04.2019 à 04h25
    Imprimer
    Une trentaine de spectateurs étaient présents mercredi soir.Photo B.B.L.

    Boulouparis. Une projection inhabituelle s’est déroulée, mercredi soir, au centre socioculturel du village. C’était l’avant-première du film documentaire Stockmen, réalisé par Stéphane Ducandas, photographe reporter et curieux de la vie en Brousse.

    Le film relate la vie d’un stockman de Boulouparis, son rapport avec les bêtes, sa vie de famille et les difficultés rencontrées pour la relève de ce métier si difficile mais tellement passionnant. Les spectateurs sont passés de l’éblouissement devant les paysages extraordinaires aux éclats de rire puis aux larmes d’émotion.

    « Le métier ne sera plus jamais comme avant, même si la relève est assurée. La façon de travailler le bétail a bien changé. C’est l’évolution », constate Patrick Ollivier, acteur principal du film. « Ce n’est pas un reportage, mais plus un documentaire sur le devenir du métier de stockman en Nouvelle-Calédonie » affirme Stéphane, le réalisateur.

    Une trentaine de curieux s’étaient déplacés pour l’événement. Le film a fait l’unanimité à Boulouparis, avec salves d’applaudissements et cris de joie. « Il ne manquait que les odeurs des chevaux et de la poussière pour vraiment y être », jubile une spectatrice émerveillée.

    Ce film devrait être diffusé sur Canal+ le 27 avril, à 20 heures.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS