Sud
  • ALHDE | Crée le 15.12.2018 à 04h25 | Mis à jour le 15.12.2018 à 04h25
    Imprimer

    Farino. Samedi dernier, dans le cadre des veillées du marché proposées par la mairie et la bibliothèque Bernheim, a été présenté La fille qui court comme le vent, un spectacle théâtral, poétique et optimiste, de et par Marie Murtini, accompagnée de Marie Lee à la technique.

    La pièce met en scène la rencontre d’une botaniste contemporaine, Gabrielle, une Calédonienne, et de Sadako une enfant promise à un bel avenir sportif mais morte du mal de la bombe à 12 ans à Hiroshima, lors de la Seconde Guerre mondiale.

    En raison du décor et des jeux de lumière, la représentation était organisée dans la salle de la mairie et une cinquantaine de personnes ont répondu à l’invitation.

    Ce spectacle était le point final d’une année culturelle riche à Farino, au cours de laquelle, durant les autres veillées, Sylvain Lorgnier a œuvré, accompagné à chaque fois d’une ou de plusieurs acolytes (conteur, musicien…).

    « Nous espérons pouvoir réitérer cet événement l’an prochain » avec l’aide de la mairie, a conclu Serge, de la bibliothèque Bernheim.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS