Sud
  • | Crée le 14.04.2018 à 04h25 | Mis à jour le 15.04.2018 à 09h14
    Imprimer
    Sous la houlette des élèves du LPFA, ceux de l’école Saint-Joseph ont rempli le drapeau blanc de petits poissons bleus.
    Bourail. Des élèves du lycée professionnel François-d’Assise (LPFA) se sont relayés mercredi dernier à l’école Saint-Joseph pour lancer le Swimmy Project Nouvelle-Calédonie 2019.

    « Le projet Swimmy Project, né à Kobé au Japon suite à la catastrophe de 2011, poursuit sa volonté de soutenir et d’encourager les enfants japonais et du monde à réaliser leurs rêves et à s’épanouir », explique Cynthia Ozoux, enseignante de japonais au LPFA. C’est dans ce cadre, que mercredi dernier, les élèves de terminale bac pro ARCU (accueil relation client usager) et ceux de la classe de première bac pro commerce, se sont relayés à l’école Saint-Joseph pour lancer Swimmy Project Nouvelle-Calédonie 2019. Cette opération a été menée avec les enfants de la classe section des grands de maîtresse Béatrice.

    Un cerf-volant de 10 mètres en forme de carpe est arrivé de Kobé, vierge de toute inscription. Il a été tamponné de 1 000 petits poissons bleu et mauve par les élèves de la section des grands, sous la houlette des élèves du LPFA, douces et attentives aux petits.

    Depuis 2015

    Lancé de Bourail, le Swimmy Project Nouvelle-Calédonie 2019 va rejoindre différents événements sur Nouméa et le Grand Nouméa. Swimmy véhicule le message que « tous ensemble, on peut faire de grandes choses », indique l’enseignante de japonais. « Le LPFA participe au Swimmy Project NC depuis 2015 ».

    Swimmy reviendra en cours d’année pour récolter aussi les messages des primairs de l’école avec le concours des enseignants.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS