Sud
  • Edmond Jarzabek | Crée le 22.03.2019 à 04h30 | Mis à jour le 22.03.2019 à 09h22
    Imprimer
    Jean-Luc et Myriam Folliasson, et Angélique, une commerciale (à gauche), se sont tenus à la disposition de la population pour expliquer le viager. Photo E.J.
    LA FOA. Le week-end dernier, à l’hôtel Banu, l’agence AFF est venue informer le public sur les transactions immobilières et notamment sur le viager. Bien que marginal, avec peu d’opérations annuelles, il gagne du terrain.

    Pour la seconde année consécutive, l’agence AFF immobilier a réalisé une tournée en Brousse. Après Bourail, la semaine précédente, c’est à La Foa que Myriam et Jean-Luc Folliasson, les gérants d’AFF, ainsi que leur équipe commerciale, se sont tenus à la disposition de la population. Ils ont expliqué ce qu’est le viager, son fonctionnement et quels en sont les avantages. Jean-Luc et Myriam ont créé leur société en 2004 mais c’est en 2016 que l’enseigne Viager NC vient compléter leur activité. « Il est évident que le viager répond à un besoin de financement des seniors, c’est un bon moyen de compléter des revenus ou une retraite », ont-ils expliqué. Cela permet aussi à des personnes en situation précaire de pouvoir rester chez eux.

    Application des lois métropolitaines

    Le principe est simple, il consiste à céder son bien immobilier contre une rente versée par l’acquéreur jusqu’au décès du vendeur. La grande particularité du viager réside bien sûr dans le fait que sa durée est inconnue puisqu’elle dépend de celle de la vie du vendeur. Le viager peut être libre ou occupé, il peut concerner aussi bien une maison, un appartement qu’un terrain… Les transactions réalisées en Nouvelle-Calédonie sont calquées sur les lois métropolitaines. Comme toutes les ventes de biens immobiliers, la vente en viager exige l’intervention d’un notaire pour signer l’acte de vente.

    L’agence AFF travaille depuis de nombreuses années sur la Brousse à laquelle elle reste fidèle, leur première transaction de rente viagère s’est réalisée à Farino.


    Savoir +

    Prochaines rencontres avec le public, les 28, 29 et 30 mars au marché de Boulari. Contacts : 25 43 21 - www.viager.nc

     

    Le viager

    L’achat en viager consiste à vendre un logement à une personne (appelée débirentier) en échange du versement mensuel d’une rente pendant toute la durée de vie du vendeur (appelé crédirentier). Le prix est généralement constitué d’un bouquet (partie du prix payé comptant à la signature du contrat de vente) et d’une rente qui correspond à la valeur réelle du bien. Son montant est estimé en fonction de plusieurs critères. Le viager est très encadré par des calculs sur la valeur réelle du bien, l’âge du vendeur, les barèmes en vigueur et la formule choisie.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS