• | Crée le 10.07.2020 à 11h39 | Mis à jour le 10.07.2020 à 14h42
    Imprimer
    Yann Caron, directeur de l'Institut d'émission d'outre-mer de Nouméa. Photo LNC

    L’Institut d’émission d’outre-mer a présenté ce vendredi matin une étude comparative des « trajectoires de croissance » respectives de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie française. Si la seconde connaît une évolution plus favorable depuis 2014, les comparaisons doivent s’appuyer sur une analyse de longue période, insiste l'IEOM.

    « Les économies polynésienne et calédonienne sont toutes deux sensibles aux chocs venus de l’extérieur, dans leur secteurs de spécialité, que ce soit le tourisme ou le nickel », a souligné Magali Ardoino, responsable du services des études de l’IEOM.

    Retrouvez tous les détails dans notre édition de lundi 13 juillet, en pages Pays.

  • VOS RÉACTIONS