• | Crée le 19.12.2016 à 09h57 | Mis à jour le 19.12.2016 à 11h08
    Imprimer

    [10h20] Alexis Bouroz, procureur de la République de Nouméa, vient de nous confirmer par téléphone l’information suivante : Ramon Noraro a été abattu par des habitants de la tribu de Saint-Louis. Il est décédé ce matin des suites de ses blessures.

    Cet homme âgé d’une trentaine d’années était recherché par la gendarmerie nationale qui avait lancé un appel à témoin en début de semaine dernière.

    Il était soupçonné d’être le leader présumé des échauffourées qui éclatent régulièrement aux abords de la tribu. Il aurait également semé la terreur au sein même de la tribu. Lors d’un bingo organisé au sein de la tribu, il aurait ainsi tiré en l'air et en menaçant les personnes présentes.

    Dans une interview publiée le mardi 13 décembre, le colonel Emmanuel Miglierina assurait que Ramon Noraro avait « l’intention de tuer un gendarme ». Le patron de la gendarmerie sur l’île détaillait également les exactions que le suspect est soupçonné d’avoir commis, à la tête d’une petite bande d’une quinzaine de personnes. « Du simple caillassage jusqu’à des vols à main armée - le 23 novembre, six personnes armées s’en sont prises à des automobilistes afin de leur dérober leurs voitures - ou encore des tentatives de meurtre sur des agents de la force publique. »

    [10 heures] D'après nos informations, de violents affrontements auraient eu lieu durant toute la nuit à l'intérieur de la tribu de Saint-Louis. Plusieurs familles se seraient violemment opposées.

    Plusieurs personnes auraient été blessées, dont une très grièvement après des tirs d'armes à feu.

    Le procureur de la République s'est rendu sur place.

    Plus d'informations à venir.

  • VOS RÉACTIONS