fbpx
  • P. Ch. avec la rédaction | Crée le 01.11.2016 à 08h34 | Mis à jour le 01.11.2016 à 19h02
    Imprimer
    En ce début d'après-midi, la mairie du Mont-dore préfère rester prudente en n'indiquant pas d'heure précise pour la réouverture de la RP1. Photo Anthony Tejero

    [19 heures]

    [15h45] La RP1 est rouverte à la circulation

    [15h35] Le maire Eric Gay et le haut-commissaire Thierry Lataste font un premier passage sur la RP 1 pour s'assurer de la sécurité sur la route. Dernière étape avant une ouverture qui semble imminente.

    [15h25] A Bangou (Païta), un incendie déclenché hier soir vient d'être maîtrisé

    Un feu de brousse vient d’être maîtrisé au niveau de la tribu de Bangou (commune de Païta). Le sinistre aurait ravagé une vingtaine d’hectares sans faire de victimes, même s’il a par moments menacé des habitations.

    D’après les précisions apportées par la DSCGR (direction de la sécurité civile et de la gestion des risques), plusieurs départs de feu ont été observés hier soir, de manière concomitante aux troubles observés sur la RT1, au niveau des Riz de Saint-Vincent, où des coups de feu auraient été entendus.

    Hier soir, les sapeurs-pompiers de la commune ne sont pas intervenus, la zone n’étant pas parfaitement sécurisée, les gendarmes de la commune restant positionnés au niveau de la RT1. Les soldats du feu ont dû attendre le lever du jour, ce matin, pour circonscrire le sinistre qui s’est rapidement propagé lorsque le vent s’est levé, en milieu de matinée.

    Pour en venir à bout, d’importants moyens ont été employés : quatre engins de Païta, le renfort d’un camion des pompiers de Tontouta et l’appui d’un hélicoptère bombardier d’eau.

    [14h20] « Aucune heure d'ouverture de route ne peut être donnée »

    [13h20] Déblayage achevé, réouverture espérée dans l'après-midi

    Le déblaiement des gros obstacles (déchets, carcasses de voitures incendiées) est à présent achevé.

    Les sapeurs-pompiers et un engin de balayage de la chaussée doivent achever le nettoyage complet.

    La réouverture de la RP1 pourrait être envisageable dans l’après-midi.

     

     

    [11h15] Les opérations de dégagement toujours en cours

    Le déblaiement de la RP1 a débuté côté sud à 6 heures, à 9h30 côté Thabor.

    Les services techniques municipaux et des sociétés privées s’affairent à dégager la chaussée, jonchée d’une cinquantaine de carcasses de véhicules incendiés, d’après une estimation de la mairie.

    Voyez un aperçu de l'amoncellement de véhicules brûlés, ici à l'entrée de la mission de Saint-Louis.

     

     

    Si des conditions de sécurité sont suffisantes, la RP 1 pourrait être rouverte à la circulation en milieu d’après-midi, estiment les autorités.

    (Photos Anthony Tejero)

    [10h30]

    Plus d'informations et de photos à venir dans quelques minutes.

    [9 heures]

    Si jamais (ce que personne ne souhaite…) le blocage venait à persister, la capitainerie de la marina Port du Sud (Orphelinat) vient d'indiquer que « compte tenu des événements actuels, les vies à bord seront autorisées sur les bateaux des usagers qui en feront la demande. Il est possible également que Port du Sud accueille des bateaux venant du Mont Dore, avec familles à bord. 
Le Grand Quai (long d'une centaine de mètres) est donc réservé en priorité à ces bateaux qui seraient susceptibles d’arriver. »

     

    [8 heures]

    La mairie du Mont-Dore a indiqué tôt ce matin que les travaux de déblaiement ont repris. Son standard étant logiquement pris d’assaut par les habitants en quête d’informations, la municipalité dispense celles-ci sur son profil Facebook.

    On se retrouve donc dans le même schéma qu’hier. Reste à espérer, pour tous les habitants tributaires de ce blocage (résident du sud du Mont Dore et de Yaté, soit près de 15 00 habitants), que la « libération » de cet axe routier soit effective dans la journée.

    Hier après-midi, ces travaux avaient été interrompus après le vol d’un poids lourd par un groupe de jeunes encagoulés, qui ont menacé le conducteur avant de s’emparer de son engin.

    Ces travaux avaient débuté après une concertation menée entre la famille de William Décoiré, mortellement blessé samedi au cours d'un contrôle qui a mal tourné, la municipalité du Mont Dore, les responsables coutumiers de Saint-Louis et le représentant de l’Etat.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • VOS RÉACTIONS