fbpx
    Monde
  • | Crée le 06.12.2022 à 07h15 | Mis à jour le 06.12.2022 à 11h53
    Imprimer
    Brazil's forward #10 Neymar (R) fights for the ball with South Korea's midfielder #10 Lee Jae-sung during the Qatar 2022 World Cup round of 16 football match between Brazil and South Korea at Stadium 974 in Doha on December 5, 2022. (Photo by MANAN VATSYA Photo AFP / MANAN VATSYAYANA
    La Croatie, vice-championne sortante, poussée aux tirs au but par le Japon, a décroché cette nuit sa place en quarts de finale du Mondial-2022, où elle affrontera le Brésil, facile vainqueur de la Corée du Sud (4-1).

    Spécialistes des prolongations, les Croates ont fait parler leur expérience et ont mieux géré la séance de tirs au but que les Japonais, décidément maudits à ce stade de la compétition (1-1, 3 t.a.b à 1). Comme lors des deux dernières Coupes du monde et pour la quatrième fois de son histoire, la sélection nippone échoue en 8es.

    Tombeurs de l'Allemagne et l'Espagne et surprenants premiers de leur groupe, les Japonais avaient pourtant mieux débuté que Luka Modric et ses coéquipiers en ouvrant le score par Daizen Maeda (43e). Mais Ivan Perisic a remis les deux équipes à égalité au retour des vestiaires (55e).

    Pour la première fois depuis le début de ce tournoi, il a fallu en passer par les tirs au but et à cet exercice le gardien croate Dominik Livakovic s'est montré impérial en détournant trois tentatives japonaises.


    Le milieu de terrain croate Mario Pasalic saute de joie dans les bras de son gardien de but Dominik Livakovic après leur victoire aux tirs au but face au Japon qui qualifie la Croatie en quarts de finale. AFP - AFP or licensors - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

    Lors de la Coupe du monde 2018, les Croates avaient déjà eu recours aux tirs au but pour écarter le Danemark en huitièmes, puis la Russie en quarts, avant de battre l'Angleterre en prolongation en demi-finales.

    Pelé devant la télé 

    Les Croates affronteront donc le Brésil de Neymar, qui a joué 80 minutes et a inscrit un pénalty, a écrasé la Corée du Sud (4-1), mardi au Stade 974 de Doha. Outre le but du parisien (13e), qui n'a pas semblé gêné par sa cheville, la Seleçao a bâti son succès en première période en marquant par Vinicius (7e), Richarlison (29e) puis Lucas Paqueta (36e), avant que la Corée du Sud ne réduise l'écart par Paik Seung-ho (76e).

    Hospitalisé, "O Rei" avait annoncé qu'il regarderait ses héritiers depuis sa chambre. Ils lui ont rendu hommage sur la pelouse au coup de sifflet final, déployant une longue banderole bleue avec en coin sa fameuse célébration en finale 1970, le poing levé. Pelé les a vu réciter une mi-temps un football samba digne des plus beaux jours du "futebol".


    Les joueurs brésiliens déploient une banderole de soutien à Pélé après leur victoire contre la Corée du Sud en huitièmes du Mondial, le 5 décembre 2022 au stade 974 à Doha
    Antonin THUILLIER [AFP]

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS