fbpx
    Nouvelle Calédonie
  • Jean-Alexis Gallien-Lamarche | Crée le 10.12.2020 à 15h15 | Mis à jour le 10.12.2020 à 20h43
    Imprimer
    L'usine du Sud, le jeudi 10 décembre : des affrontements ont conduit la direction de Vale NC à fermer le site. Capture d'écran FB
    Cette évacuation fait suite à des intrusions sur le site de Goro. L'avenir de l'usine de nickel du Sud cristallise les tensions depuis plusieurs semaines maintenant. 

    [19 h 17] "L'évacuation du personnel non indispensable à la mise en sécurité du site a été effectuée. Les installations ont été mises à l'arrêt selon la procédure d'urgence", confirme la sécurité civile. "Il est rappelé que tout dommage sur les installations de l'usine ou de la centrale pourrait avoir des conséquences graves pour les populations et l'environnement à proximité du site. En cas de fuite de produits chimiques, des mesures particulières pourraient être mises en oeuvre", poursuit la sécurité civile, qui demande donc à la population de rester à l'écoute des communiqués.

    Le communiqué envoyé ce jeudi soir confirme que "depuis 15 h, Vale et la centrale de Prony Energies font face à des intrusions, et des départs d'incendies sont à déplorer. Les forces de l'ordre sont sur place et empêchent l'accès aux zones les plus dangereuses de ces installations, classées à haut risque industriel". 

    "Nous devons reprendre le chemin du dialogue"

    Plusieurs appels au calme et à la responsabilité de tous ont a nouveau été lancés. Par le président du gouvernement ainsi que Philippe Gomès, député de Calédonie ensemble. "Plus que jamais nous devons reprendre le chemin qui a été abandonné, le seul qui vaille dans notre pays : celui du dialogue afin de construire un consensus sur le dossier de la reprise de l'usine du Sud", écrit ce dernier. "Chaque combat peut avoir sa légitimité. Mais la destruction de l'outil de travail n'en a aucune."

    [19 heures] On a perdu l'usine du sud, on est au chômage pour 4 mois ", réagit un des salariés de Vale à son arrivée par bateau à Nouméa. 314 des 360 employés qui se trouvaient sur place ont été évacués. L'usine est en arrêt d'urgence mais du côté de Vale NC, on ne parle pas de fermeture. La centrale serait elle aussi arrêtée.

    [17 heures] Dans un communiqué, le haussariat indique qu'en début d'après-midi, " plusieurs tentatives d'intrusion se sont déroulées sur le site industriel " Seveso " (site présentant des risques d'accident majeur) de Vale NC. Des gendarmes ont été menacés par des véhicules aux portes de l'usine Vale NC. Les forces de l'ordre ont dû faire usage des armes pour repousser deux pickups qui fonçaient sur les gendarmes. Des dégradations ont été une nouvelle fois commises et un bâtiment administratif incendié ". 

    Aucune blessé à déplorer

    A cette heure, aucun blessé n'est à déplorer et le site de l'usine Vale NC est tenu par les forces de l'ordre. La gendarmerie a fait le nécessaire pour empêcher toute intrusion. "

    Le Haut-commissaire de la République " condamne fermement ces actes irresponsables qui mettent en danger les personnels de la Gendarmerie nationale et les salariés de l'usine ainsi que la sécurité de ce site industriel sensible (…) ".


    L'usine du Sud, le jeudi 10 décembre : des affrontements ont conduit la direction de Vale NC à fermer le site. Capture d'écran FB

    [15:15] Selon nos informations, la direction de Vale NC procède actuellement à une évacuation du complexe industriel de Prony.

    Plus de 360 personnes, actuellement sur site, seraient concernées.

    Cette procédure ferait suite à des intrusions sur ce site classé « haut risque industriel », l’équivalent de Seveso II en Métropole.

    Le complexe métallurgique de Prony est dans une situation critique en raison des blocages depuis la mi-novembre. L’hypothèse d’un arrêt de l’usine d’acide était évoquée pour la fin de semaine. Cet évènement pourrait accélérer cette décision.


    Vale NC, Goro, Grand Sud Photo Olivier Poisson

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS