fbpx
    Sud
  • Jean-Alexis Gallien-Lamarche | Crée le 10.08.2022 à 15h25 | Mis à jour le 10.08.2022 à 15h25
    Imprimer
    Palais de justice de Nouméa Nicolas Petit
    Le parquet avait fait appel de la décision du juge des libertés et de la détention qui avait placé le principal suspect sous contrôle judiciaire.

    La chambre de l’instruction a ordonné, mercredi en début d’après-midi, le placement en détention provisoire d’un homme de 32 ans, suspecté d’avoir tué sa compagne Marie-Agnès, le 30 juillet dernier, à la tribu de Ny (Bourail).

    Mis en examen pour meurtre au surlendemain de la disparition de cette mère de famille, le père de famille avait été placé sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention.

    Le parquet, qui avait requis l’incarcération du suspect, avait fait appel de la décision.

    "La chambre de l’instruction de la cour d’appel a infirmé la décision du juge des libertés et de la détention et ordonné le placement en détention provisoire du mis en examen. Parmi les motifs retenus, la cour a notamment relevé la nécessité de poursuivre les investigations en dehors de toute pression sur les témoins et les proches de la victime, ainsi que le risque de renouvellement de faits de violence, en lien avec une addiction à l’alcool", a annoncé le procureur de la République Yves Dupas.

    Plus d’informations à venir.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS