Grand Nouméa
  • LNC | Crée le 27.03.2003 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 18h05
    Imprimer
    La traque du black bass est passionnante à bien des égards. Encore faut-il partir sur de bonnes bases pour aborder une pêche qui demande de la rigueur et impose des règlesincontournables.

    La pêche du black bass est la discipline reine en eau douce en Calédonie. Elle se pratique essentiellement dans le lac de Yaté et demande un minimum de technique pour remporter quelque succès. A la base, cette pêche se pratique au lancer de la rive, à l'aide d'une canne munie d'un moulinet léger. Pour débuter, le mieux est d'employer des leurres du type poissons nageurs.Le black bass étant un carnassier curieux et agressif, il est conseillé de choisir des leurres les plus bruyants possible, munis d'une bille qui accentue les vibrations dans l'eau.Pour un débutant, il sera plus facile de pêcher avec des poissons nageurs flottants ou semi-plongeants, qui coulent en action de pêche et reviennent en surface à l'arrêt. Ils limitent les risques d'accrochage dans les bois, nombreux sur le lac.Pour manier ce type de leurres, la canne en fibre creuse sera plutôt souple et d'une longueur entre 1,70 mètre et 2 mètres. Le moulinet, plutôt léger, sera doté d'un mécanisme en bronze plus solide et plus sûr si l'on tombe sur un gros spécimen.Le fil en nylon aura une résistance moyenne de 6/7 kg (27/28/100e). Ce qui permettra de tenir un beau poisson tout en permettant des lancers longs.Pas besoin d'une kyrielle de leurres pour débuter. Cinq poissons nageurs bien choisis suffiront amplement pour répondre à toutes les situations.Concernant le choix des couleurs, favoriser les teintes correspondant à celles des tilapias et black bass du lac (vert, rosé, jaune doré).L'observation : clé de la réussiteLa technique de pêche débute par une période d'observation du lieu de pêche. Les espaces peuplés de bois immergés sont propices à la présence de blacks, tout comme les pointes de rocher qui avancent sur le lac et les embouchures de creeks.Sur des rives où l'eau est peu profonde, la présence d'alevins collés au bord dans une fine pellicule d'eau pourra révéler aussi la présence du carnassier. L'idéal étant de repérer visuellement la présence du black bass qui vient gober en surface ou se nourrir bruyamment dans un banc d'alevins. Dans tous les cas, il faut se montrer discret, l'eau troublée pouvant faciliter l'approche du spot de pêche.L'action de pêche consiste à ramener le leurre par des mouvements saccadés, irréguliers, plus ou moins rapides, du style de la technique du poisson mort manié.La prospection du lieu de pêche s'effectue du large vers le bord.Une fois le poisson ferré, il est indispensable de garder son fil tendu, de façon à être toujours en contact avec le poisson qui affectionne les sauts et sait se décrocher habilement.Les meilleures périodes de pêche, où le poisson est le plus actif, sont évidemment le lever du jour et le coucher du soleil, comme pour tout bon carnassier qui se respecte.Du côté de la météo, dans tous les cas, les journées pluvieuses et couvertes seront plus payantes que les périodes ensoleillées.Bonne pêche !

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS