Îles
  • De notre correspondante, Sophie Mendès | Crée le 16.08.2018 à 08h33 | Mis à jour le 16.08.2018 à 08h34
    Imprimer
    Les élèves se sont réunis sous le faré mis à disposition par la mairie, partenaire des collèges de l’île. Photo Collège de Tadine
    MARÉ. Les dix-sept élèves membres du Conseil de la vie collégienne (CVC) de Tadine se sont réunis la semaine dernière au faré communal pour suivre une formation visant des améliorations dans leur quotidien.

    Le programme a été dense pour les délégués de classe, volontaires ou élèves impliqués dans le foyer socio-éducatif qui composent le Conseil de la vie collègienne de l'établissement de Tadine. Instauré par la conseillère principale d’éducation (CPE), Marie-Laure Chaix-Pompei, le CVC s’inscrit dans une nouvelle culture de l’école qui donne une place plus importante à la parole de l’élève. « C’est un bel exercice de citoyenneté. Une manière d’apprendre à mieux connaître nos élèves et leurs besoins », a-t-elle déclaré. Consciente que ces pratiques demandent du temps et le respect du rythme de chacun – personnels, parents et élèves – la CPE mise sur la formation pour accompagner le collège dans cette voie nouvelle. 

    Coanimée avec l’infirmier scolaire, la formation s’est déroulée en deux temps. Une première étape a consisté à travailler sur la prise de parole en public, à développer l'esprit critique ou encore l’imagination de l’élève. « Nous nous sommes basés sur une méthode active et participative pour que les élèves expérimentent ces notions », a expliqué la CPE.

    Exprimer leurs attentes

    Une deuxième étape concerne la préparation du stand que le collège tiendra lors de la fête de l’école calédonienne prochainement organisée au centre culturel Tjibaou par le gouvernement et le vice-rectorat. Sur ce stand intitulé « Bouge ton collège », les élèves devront présenter leur CVC aux autres camarades du pays en s’aidant d’une vidéo, d’un diaporama et d’affiches. Ils auront ainsi l’opportunité de mettre à profit leur formation et d’exploiter leurs compétences en situation réelle. Un apprentissage qui vise à les pousser à partager et à défendre des idées et des pistes d’amélioration de leur quotidien de collégiens. 

    Après un déjeuner préparé et livré par l’internat du collège, l’après-midi s’est justement poursuivie par le Conseil de la vie collégienne, présidé par la nouvelle principale, en présence des représentants du personnel. Les élèves ont ainsi pu exprimer leurs attentes en matière de vie scolaire, d’aménagement des infrastructures sportives, relatives aux activités pendant la pause méridienne ou encore aux animations qui leur sont proposées.

    Si toutes les idées peuvent être entendues, c’est bien une écoute mutuelle qui permettra à certaines de voir le jour, dans la mesure des possibilités qu’offre un établissement public que doivent également appréhender les élèves.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS