Îles
  • De notre correspondant, M. Granados | Crée le 17.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 17.06.2019 à 08h49
    Imprimer
    A la maison de la vanille, les gousses passent par une phase de séchage.
    ILES. La campagne d’achat de gousses de vanille verte sur les îles Loyauté par la maison de la vanille a débuté mi-mai avec les premiers achats sur la commune de Maré. Elle devrait s’achever fin octobre 2019.

    Jean-Paul Lolo, de la société Arbofruit, s’est présenté mercredi matin à la maison de la vanille avec des gousses fraîchement collectées chez un producteur de Mou.

    Il fait partie des techniciens de l’association des arboriculteurs de Nouvelle-Calédonie qui se chargent de l’organisation, de la logistique et de l’information aux producteurs, en partenariat avec la SAS Vanille des îles Loyauté, qui gère la maison de la vanille.

    Après la visite de 247 vanilleraies sur les trois îles, la production de cette année est estimée à 2 tonnes 899, semblable à celle de 2018.

    A chaque passage, les techniciens d’Arbofruit cueillent avec le producteur les gousses de vanille verte à maturité, puis les classent par catégorie. Après la pesée, un bon d’achat est délivré et le règlement est effectué par la maison de la vanille. Le prix d’achat au kilo varie selon la catégorie de 5 000 F, 3 000 F et 1 000 F, avec une prime de 3 000 F par kilo à partir de 5 kg pour les producteurs conventionnels et de 4 000 F pour les producteurs certifiés Biopasifika.

    A la maison de la vanille, les gousses passent par une phase de séchage.

     

    Les vanilles vertes sont transformées selon un mode opératoire rigoureux. Trempées dans de l’eau chaude afin de stopper leur maturation puis mises en container de transpiration, les gousses passent ensuite dans une phase de séchage puis sont placées dans des caisses étanches les protégeant de l’humidité extérieure durant cette dernière étape qu’est la maturation. Elles sont ensuite commercialisées sur l’ensemble du territoire calédonien, ainsi qu’à l’exportation.

    Depuis 2016, la SAS Vanille des îles Loyauté constate une baisse des quantités achetées auprès des producteurs.

     

    D’autres réseaux d’achat

    La maison de la vanille enregistre une baisse dans les quantités achetées depuis 2016 (4 tonnes 700), qui pourrait s’expliquer par l’existence de nouveaux réseaux d’achat de vanille venant de la Grande Terre. Les producteurs de vanille des îles Loyauté restent en effet seuls juges du mode et du type de commercialisation de leurs gousses.

    La maison de la vanille, située dans la tribu de Hnatalo, propose des visites guidées de ses installations et de sa serre de production.

     

    Certains privilégient les accords avec la maison de la vanille, d’autres se sont orientés vers l’export et une minorité se consacre à la vente directe aux particuliers et aux touristes de passage.

    Outre l’export, un large choix de gousses de vanille noire et une gamme complète de produits dérivés sont vendus directement sur place.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS