Îles
  • De notre correspondant,M. Granados | Crée le 06.08.2018 à 05h59 | Mis à jour le 06.08.2018 à 05h59
    Imprimer
    Enseignements, parents, amis et visiteurs ont assisté à cet exploit à la marina de Wé. Photos M.G.
    Lifou. Des collégiens se sont retrouvés jeudi à la marina de Wé pour effectuer une course sur des radeaux construits avec des matériaux de récupération.

    De curieuses embarcations ont pris la mer jeudi à la marina de Wé. Des élèves de 6e du collège Laura-Boula et du groupement d’observation dispersé (GOD) de Mou ont fait une course sur des radeaux bricolés à partir de matériaux de récupération.

    Cette épreuve de loisirs clôture un projet pédagogique mené par trois enseignants de sciences et vie de la Terre (SVT) et d’un professeur de sport.

    Depuis le début de l’année scolaire, les 65 élèves ont travaillé sur le projet de réalisation d’un radeau recyclé avec des bouteilles en plastique, du bois de palettes et du tissu. Il leur a fallu calculer le nombre de bouteilles nécessaires pour garder le radeau à flot, en tenant compte du poids du bois et de celui qui sera assis sur l’embarcation. La seconde étape a consisté à la récupération des matériaux recyclés chez eux, à la tribu ou au centre municipal d’enfouissement des déchets pour les bouteilles et la ficelle, auprès des commerçants et au port pour les palettes de bois et enfin dans la forêt pour les lianes, les tuteurs et les porte-drapeaux.


    Des bouteilles et des palettes

    Lors de la construction, les élèves ont pris soin d’enlever les étiquettes et ont séparé les bouteilles avant de les attacher par groupe de neuf. Les onze paquets de bouteilles réalisés ont été répartis et solidement noués à des planches de bois de palette. De vieilles planches de coffrage, découpées, ont fait office de quille. Le tissu récupéré a servi d’assise pour éviter le contact direct avec le bois. Des pagaies ont également été confectionnées avec des matériaux recyclés. Les trois radeaux étant opérationnels, ils ont été testés par les animateurs du projet afin de vérifier l’état de flottaison et écarter tous risques de danger pour les enfants.

    Jeudi après-midi, répartis en trois groupes de vingt-deux enfants, munis de gilets de sauvetage, ils se sont affrontés dans une course relais sur une distance de 25 mètres sous la vigilance des enseignants et des sapeurs-pompiers du centre de secours et d’incendie de Lifou.

    Le défi a été relevé haut la main par les élèves de 6e qui ont été couverts d’applaudissements par les enseignements, parents, amis et visiteurs présents pour assister à ce challenge exceptionnel.

  • MEDIAS ASSOCIÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS