Îles
  • | Crée le 28.12.2017 à 04h25 | Mis à jour le 28.12.2017 à 04h25
    Imprimer
    Le pasteur Jaekë, le diacre Udrupa et les paroissiens de Jokin sont impatients de commencer les festivités. Photo M.W.
    Lifou. Durant trois jours, les paroissiens de Jokin et ceux qui habitent à Nouméa vont fêter à partir de demain les cent ans du temple de la tribu.

    Depuis de nombreuses années, tous les paroissiens de Jokin se mobilisent pour rénover leur temple. Les trois derniers jours de l’année seront ainsi consacrés à cet événement.

    La journée de demain vendredi 29 décembre sera conduite par les gens de Jokin habitant Nouméa. Ils auront la charge d’organiser les différents accueils, notamment des neveux et des mamans de Jokin qui se sont mariées à l’extérieur de la tribu, des paroisses de Hmeleck (car le pasteur actuel officiant à Jokin est originaire de Hmeleck), Tingeting et Wakoné, ainsi que des pasteurs Humuni Bausa (originaire de Jokin, il officie actuellement à Tingeting) et Humuni Atrea.

    Le samedi sera sous la houlette du diacre Humuni Laitrë, qui sera chargé de l’accueil des autorités coutumières et religieuses, des institutions et des anciens pasteurs qui ont travaillé à Jokin. L’inauguration sera suivie de la première messe dans le temple.

    Dimanche, le diacre Udrupa et ses paroissiens s’occuperont des différentes animations (sportives et musicales) tout au long d’une journée réservée aux membres de la tribu. Après le repas du réveillon, les festivités se termineront par un feu d’artifice, et le gâteau des cent ans, avec le DJ de Jokin, Tush.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS