Îles
  • Textes et photos de notre correspondant Marcko Wanyano | Crée le 24.01.2019 à 04h30 | Mis à jour le 24.01.2019 à 07h50
    Imprimer
    A chaque toucher, une équipe assidue de six à huit hommes, baragouinant la langue de Shakespeare, accueille les touristes et les accompagne pour se rafraîchir dans le trou d’eau Lue jajiny. Qejenipine et Holue, de l’équipe de Visit cave, se chargent de recevoir les croisiéristes au bord de la route et les dirigent vers l’entrée.
    LIFOU. Le quatorzième bateau de croisière sur les seize prévus pour ce premier mois de l’année a débarqué mardi plus de deux mille touristes australiens sur le site touristique d’Easo. Pendant cette période estivale, beaucoup privilégient les baignades dans les trous d’eau situés dans les cavernes. Dans la tribu, derrière la chapelle Saint François-Xavier, le trou d’eau surnommé Lue jajiny est un spot très prisé.

    Un sentier bien balisé permet aux touristes de marcher seuls dans la petite forêt sur un sentier de deux cents mètres.


    L’équipe de Visit cave assure la sécurité des touristes qui viennent se baigner dans le trou de Easo.


    Dawane et Etë gèrent les passages difficiles pour ceux qui accèdent à la caverne. En ce moment, l’équipe de Visit cave est très sollicitée. Ses revenus dépendent du nombre de touristes qui viennent se baigner à Lue jajiny.


    Ymerej et Qejenipine accueillent les touristes à l’entrée principale.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS