Îles
  • M. Granados | Crée le 08.02.2019 à 04h25 | Mis à jour le 08.02.2019 à 08h24
    Imprimer
    La Black Moon Party (soirée de la lune noire) est ouverte aux DJ possédant une ligne artistique et qui font le buzz sur les réseaux en cumulant au minimum trente mille abonnés. Photo M.G.

    LIFOU. Musiclive Nouvelle-Calédonie, associé à Green Ecom, développeur de projet local, a organisé, dans la soirée du samedi 2 février, sur le site Enu, à Xépénehé, la première soirée son et lumière avec la participation du disc-jockey Styx 687, artiste calédonien spécialisé dans le style tropical et plus particulièrement le zouk. Plus de deux cent cinquante personnes sont venues assister à cet événement. Aucune vente d’alcool n’a eu lieu sur le site et un important dispositif de sécurité, comprenant plus de vingt agents, avait été mis en place.

    Steeven Brial, agé de 22 ans, compositeur et disc-jockey, fort de ses quatre-vingts remix, a animé toute la soirée riche en sons (4 000 watts) et lumières (3 000 watts). Cet artiste, qui se produit sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie, est suivi par plus de dix-sept mille personnes sur les réseaux sociaux et plus de soixante-quinze mille sur You Tube. Il a participé à la fête de la musique à Wallis-et-Futuna, en 2017, puis au Vanuatu, en 2018.

    Musiclive Nouvelle-Calédonie, organisateur d’événements depuis 2004, a pour objectif la professionnalisation du secteur et la légitimité économique de la culture en mettant en œuvre diverses activités sur le terrain. La seconde édition aura lieu le 6 avril à Xépénehé.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS