Îles
  • De notre correspondant,M. Granados | Crée le 31.07.2018 à 05h47 | Mis à jour le 31.07.2018 à 05h47
    Imprimer
    Quatre-vingts élèves du collège Laura-Boula participeront la fête de la jeunesse citoyenne. Photos M.G.
    Lifou. Plusieurs collégiens et lycéens de l’île préparent activement la Fête de la jeunesse citoyenne. Les chanteurs en herbe ont été filmés dans ce cadre.

    Fabienne Bénébig, chargée de mission au service de la communication au vice-rectorat, et Matthieu Perrochaud, réalisateur multimédia, ont été accueillis vendredi au collège Laura-Boula de Wé.

    Cette visite s’inscrit dans le cadre de la préparation de la Fête de la jeunesse citoyenne, qui aura lieu le samedi 1er septembre au centre culturel Tjibaou, à Nouméa, et à laquelle plus de 900 élèves de tout le pays seront présents. Fabienne Bénébig et Matthieu Perrochaud ont procédé à des prises de vues et à des enregistrements des projets « Chansons », afin de mettre en valeur les prestations des élèves et communiquer sur l’événement du 1er septembre. Ce grand rassemblement, qui a pour but de mettre en valeur le parcours du jeune citoyen dans l’école calédonienne, est ouvert au grand public et un concours de la citoyenneté récompensera les meilleurs projets.


    Plusieurs projets en cours

    Quatre-vingts élèves du collège Laura-Boula et trente du lycée des Îles Williama-Haudra participeront à cette fête. Plusieurs projets seront proposés.

    Soixante-dix élèves en classe de 5e du collège Laura-Boula et du God (Groupement d’observation dispersé) présenteront un chant. La section européenne du collège Laura-Boula et du God, associée à celle du lycée, diffusera un film trilingue (français, anglais, drehu) sur les écogestes dans le cadre de l’éducation au développement durable.

    Des élèves en classe de 5e travaillent sur un slam, qui évoque les personnages emblématiques incarnant la citoyenneté au XXe siècle.

    La classe de première bac pro gestion administration, associée aux 3e pro du collège, révélera sa chanson intitulée Notre destin, en français, en anglais, en drehu, en espagnol et en nengoné.

    Les élèves du lycée en situation de handicap présenteront, quant à eux, leur projet sur l’ouverture d’une cafétéria de produits sains confectionnés par les élèves.

  • MEDIAS ASSOCIÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS