Îles
  • De notre correspondant, M. Granados | Crée le 02.05.2019 à 04h25 | Mis à jour le 02.05.2019 à 08h48
    Imprimer
    La classe s’est rendue au port de Wé pour rencontrer le responsable de la marina, Louis Katrawa. Photo M.G.
    LIFOU. Des collégiens de Laura-Boula se sont rendus à la marina de Wé avec pour objectif de réaliser un circuit touristique.

    Depuis le début de l’année scolaire, les élèves de 6e2 du collège Laura-Boula travaillent sur un projet EPI « Enseignements pratiques interdisciplinaires » dont le thème porte sur la création d’un sentier poétique et numérique afin de valoriser le patrimoine culturel de Wé.

    Pour ce faire, ils ont identifié douze lieux du patrimoine local : le faré de la province des Îles, la mairie, la médiathèque, le marché municipal, l’église de la tribu de Qanono, la subdivision administrative des Îles, le monument aux morts, le tribunal, l’Office des postes, le centre médical et la marina.

    Écouter les poèmes

    A l’issue de chaque visite de terrain et interview des responsables des lieux, les collégiens doivent créer des textes poétiques qui seront lus à haute voix, en travaillant la diction, l’expression et en enregistrant leurs réalisations.

    Au centre de documentation et d’informations du collège, les élèves effectuent des recherches culturelles et historiques sur les lieux visités, puis réalisent des plaques en aluminium de format A4, des prospectus ainsi qu’un livret composé d’une photographie du lieu, d’un texte explicatif, de leur poème, d’un code QR et d’un fond musical. Les plaques seront fixées à l’entrée de chaque lieu afin de permettre aux passants, grâce au code QR et à un télé-phone portable, d’entendre les enfants prononcer leur poème. Vendredi, la classe s’est rendue au port de Wé où les attendait Louis Katrawa. Le responsable de la marina a présenté la structure avant de répondre aux interrogations bien précises des enfants, qui avaient préparé au préalable un questionnaire. Après la visite des différentes installations de la marina, les jeunes ont rejoint leur collège et ont commencé à retranscrire les informations recueillies.

    Les enseignantes ont pour objectif que les élèves de la classe de 6e 2 s’approprient leur ville, écrivent des textes poétiques, effectuent des recherches documentaires et s’ouvrent au numérique avec la réalisation d’un plan pour repérer les lieux à visiter. De plus, cette réalisation pourra être visitée et exploitée par les élèves des classes de CM2, les parents et autres visiteurs.

    Le sentier poétique et numérique ou encore « circuit patrimoine » devrait être opérationnel pour la fin du mois d’août et inauguré à l’occasion du Mois du patrimoine.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS