Îles
  • | Crée le 27.11.2017 à 04h25 | Mis à jour le 27.11.2017 à 04h25
    Imprimer
    Les participants ont marché de la maison commune de Kedeigne jusqu’à la paroisse. Photo M.G.

    Lifou. A l’occasion de la Journée mondiale contre la violence faite aux femmes, plusieurs dizaines de femmes se sont rassemblées vendredi sur le site de la maison commune de Kedeigne avant d’entamer une marche jusqu’à la paroisse de la tribu.

    A l’initiative de la fédération des femmes Ne Drehu, cette manifestation a été cette année décentralisée sur Kedeigne. Toutes les associations locales étaient représentées sous le grand préau de l’Eika.

    Au-delà de la parole échangée, les personnes présentes s sont entretenues avec le comité technique de la paroisse locale et les services provinciaux et municipaux qui s’occupent de cette problématique.

    Au fil de la matinée, le nombre de participants a augmenté progressivement jusqu’à réunir une soixantaine de personnes. Bien qu’un gros travail soit entrepris sur le terrain depuis 2015, des femmes n’ont pas fait le déplacement, parfois par peur de représailles.

    L’après-midi a été consacré à des ateliers de réflexion sur les violences intrafamiliales avec en toile de fond le thème « Le bien-être des femmes favorise l’harmonie sociale » et une séance d’initiation à la self-défense.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS