Îles
  • | Crée le 31.07.2018 à 05h47 | Mis à jour le 31.07.2018 à 05h47
    Imprimer
    Pierre Waimadra (accroupi, casquette grise) est entouré d’organisateurs et de coutumiers près des ignames à l’honneur, de poids et de tailles impressionnants. Photo S.M.

    Maré. Comme chaque année à cette époque, la tribu de Hnawayac a vécu ce week-end au rythme de l’igname. Neuf ans après la première édition, la Fête du wailu s’est donné un objectif supplémentaire. Cette manifestation voulue par le grand chef Nidoïsh Naisseline pour fêter l’igname dans le Guahma « permet de nous rassembler, d’offrir aux petites bourses une nouvelle opportunité de vendre leurs produits, et à la tribu, de collecter les fonds nécessaires à ses besoins et projets pour tous », a expliqué Pierre Waimadra. Président de l’association Hayu, il était très satisfait des ventes d’ignames dès la fin de la première matinée.


    Nouveauté cette année

    En marge du marché de produits locaux, friperie, restauration sur place, danses, informations au public et podium musical ont animé le week-end.

    Nouveauté de cette neuvième édition, le repas du vendredi midi a été organisé par la tribu de Rôh. La recette, près de 110 000 francs, contribuera à l’organisation de la Fête du wajuyu (vivaneau) en novembre. Cette première collecte a ouvert le bal des marchés éphémères qui tourneront sur le district pour contribuer à cette fête qui se déroulera à Rôh, du 9 au 11 novembre.

    Savoir +

    Les prochains marchés éphémères : 18 août à Cadralo ou Menaku, 15 septembre à Thogone, 6 octobre à Ténane, 20 octobre à Wakuarory, 3 novembre à Rôh.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS