Îles
  • Maré. Le district de Tawaïendr accueillait le week-end dernier la fête du Ura qui met à l’honneur « l’eau qui jaillit », source d’abondance des fruits et légumes sur ce secteur de l’île. Après la déception de l’an passé où seuls six touristes sur soixante-huit avaient pu profiter de la fête en raison d’une grève des transports, les organisateurs ont misé sur une édition plus modeste mais proposant de nombreuses activités. Une bonne occasion de structurer et de professionnaliser l’offre touristique.
    ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
  • MEDIAS ASSOCIÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS