Îles
  • De notre correspondante, Sophie Mendès | Crée le 21.08.2018 à 04h25 | Mis à jour le 21.08.2018 à 08h50
    Imprimer
    Jeudi en fin de journée à Wakoné devant la cuisine de l’eika en construction. La section s’y était installée depuis lundi et est repartie vendredi après quatre jours en immersion totale. Photo S.M.
    MARÉ. C’est au sein de la tribu de Wakoné qu’une section du Rimap NC a dressé son camp du 13 au 17 août dans le cadre des tournées en provinces. Une semaine « trop courte » pour l’adjudant Lavergne qui l’a également qualifiée d’« extraordinaire ».

    La compagnie tournante du Rimap NC de l’adjudant Lavergne découvre pour la première fois la Nouvelle-Calédonie grâce à un détachement de cinq mois de tournée dans les trois provinces. « C’est une très belle expérience pour une section jeunes. C’est pour la plupart une première mission hors Métropole », s’est enthousiasmé l’adjudant.

    Participation à de nombreux travaux

    Entre autres missions opérationnelles, les tournées en provinces les ont, cette fois-ci, menés sur l’île de Maré. Sur la base de besoins exprimés par le petit chef et le pasteur de Wakoné, la section a participé à de nombreux travaux dont la construction de la cuisine de l’eika qui prendra encore plusieurs semaines pour les membres de la tribu. Débroussaillage, tronçonnage, élagage, ramassage et transport de bois ont rendu service à plusieurs familles pendant les nombreux mariages de la période, de Wakoné à Peyec en passant par Tawaïnedr. « Nous sommes basés dans une tribu mais on essaye d’aider au-delà », a précisé l’adjudant. Outre ces opérations qui visent à aider la population, la section a beaucoup échangé avec la tribu et pu découvrir la culture kanak. Visite d’un champ d’ignames, découverte du saut du guerrier et de sa légende, confection d’un bougna, préparation du pain marmite… Autant d’activités qui ont rendu cette semaine inoubliable de part et d’autre.

     

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS