Îles
  • De notre correspondante, Sophie Mendès | Crée le 15.08.2018 à 04h25 | Mis à jour le 15.08.2018 à 04h25
    Imprimer
    Véronique Lehoullier (en noir), vient de remettre le label EEE à Murielle Magne (robe verte), directrice d’établissement sous le regard de Yolaine Yengo Laurent (à droite) et d’Emmanuelle Dubois (en arrière-plan), la nouvelle directrice du collège de Tadi
    Maré. Vendredi, au cours d’une nouvelle journée citoyenne au collège de La Roche, l’établissement s’est vu remettre le label EEE. Une récompense pour son engagement dans l’éducation à l’égalité à l’école.

    Les élèves du collège, de l’ALP et de la Segpa de La Roche ont maintenant l’habitude d’être sollicités sur les questions de la citoyenneté. Le dernier jour de classe de la période, vendredi 10 août, a été une nouvelle fois l’occasion de mettre ces problématiques au cœur de l’établissement qui a vécu au rythme de nombreux ateliers thématiques.

    Après le traditionnel lever de drapeaux, les élèves ont débuté une rotation qui les a conduits par petits groupes vers une réflexion sur le référendum du 4 novembre et les accords qui en sont à l’origine, un atelier Melanesia 2000 où Pa Kaloï a raconté cette aventure, ou encore une réflexion sur l’égalité entre filles et garçons, animée par Véronique Lehoullier, du vice-rectorat.

    Dans d’autres salles, les sujets ont été tout aussi riches et variés. Un atelier nutrition par un infirmier du centre médical de La Roche et son confrère du scolaire, un sur la sécurité routière par les gendarmes de Tadine mais aussi une présentation des plantes médicinales locales et des arts kanak par l’association Tapene. Beaucoup de partenaires se sont mobilisés pour offrir de véritables espaces de réflexion et d’apprentissage de la citoyenneté aux élèves.


    Le théâtre à l’honneur

    La communauté éducative a joué le jeu également avec des ateliers « pratiques » comme la création d’une carte d’identité kanak animée par les élèves de Segpa, une partie de cricket avec la joueuse Elisa Malo, par ailleurs professeur de nengone au collège, une séance de confection et de dégustation de pain par Louis Gope, l’aumônier de l’établissement, ou encore de bougnas préparés par les agents et les élèves.

    Le théâtre, pratique courante sur l’île, a été mis à l’honneur avec des contes kanak revisités par les élèves de la professeure de français Caro-Bonou, ou bien une pièce qu’Alexandre Trimari a jouée avec élèves et parents sur les victimes des fléaux d’aujourd’hui.

    Un programme très riche qui a montré une nouvelle fois la volonté de l’établissement de s’inscrire dans une culture du respect des autres et des diversités. De quoi inviter le vice-rectorat à choisir ce moment pour distinguer les établissements de Maré qui sont dorénavant labellisés EEE pour leur engagement dans l’éducation à l’égalité à l’école. A La Roche, cela s’est fait sous le regard de Yolaine Yengo Laurent, double championne du monde de rugby à 7 universitaire, originaire de Maré. Pour son parcours d’excellence présenté aux élèves vendredi, elle a très naturellement été désignée marraine EEE de La Roche.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS