Îles
  • | Crée le 26.04.2018 à 04h25 | Mis à jour le 26.04.2018 à 04h25
    Imprimer
    Photos S.M.

    Les équipes locales encadrées par la société Socadis poursuivent leurs travaux de nettoyage des plages. Alors qu’elles s’activent actuellement sur les secteurs de Wakoné, Tawaïnedr et Kurine Sud, c’est la plage de Patho qui est à nouveau touchée par de nombreux morceaux de polyuréthane noirci par les hydrocarbures et autres débris. Une pollution qui n’en finit pas de rappeler la présence du porte-conteneurs échoué au large des côtes de l’île.

    A Patho, et en particulier aux abords de la passe, de nombreux morceaux de polyéruthane (photo ci-dessus), de toutes tailles, jonchaient encore la plage dimanche. Une situation persistante qu’avait annoncée la Sécurité civile en février dernier.

    Outre les débris de petite taille, les habitants y trouvent encore des morceaux d’acier conséquents et des tapis gorgés d’hydrocarbures (photo ci-dessous). L’océan continue de ramener les débris souillés échappés du Kea Trader. Des collectes répétées seront nécessaires pour venir à bout de cette pollution.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS