Îles
  • | Crée le 05.05.2018 à 04h25 | Mis à jour le 05.05.2018 à 04h25
    Imprimer
    Les participants à ce nouvel atelier de cuisine saine étaient visiblement ravis de ce moment de partage.Photo S.M.
    Maré. Une vingtaine de personnes ont participé au repas diététique organisé jeudi à Tawaïnedr.

    Verdict unanime lors de la dégustation organisée jeudi midi : « C’est très bon ! » ou encore « Il ne manque rien ! » Les repas pédagogiques se sont multipliés ces derniers mois pour, progressivement, toucher toute la population de Maré, particulièrement concernée par le diabète. C’est la tribu de Tawaïnedr qui en a bénéficié cette fois-ci, réunissant une vingtaine de résidents autour de la table de cuisine, avec les conseils de Benjamine Briaud, diététicienne des îles, et d’Aurore Gope, infirmière au centre médical de La Roche. Avant de déguster, tous ont préparé le menu en écoutant et en appliquant les conseils des deux spécialistes. Parmi ceux retenus : privilégier l’huile d’olive, ne saler son assiette qu’une seule fois, éviter de sucrer les fruits, bannir les exhausteurs de goût, éviter les fritures, faire les vinaigrettes avec du jus de citron ou du lait de coco… bref, cuisiner et manger moins gras, moins salé, moins sucré.

    Au menu de ce nouvel atelier diététique, les participants et les professionnels se sont régalés de diverses entrées de crudités à base de roquette, de papaye, d’avocat et de chouchoute, de plats chauds cuisinés autrement, en marmite, comme l’igname, les choux kanak ou de Chine et même une ratatouille haute en goût grâce à quelques piments.

    Au dessert, une salade de fruits de saison dans laquelle « on n’a même pas rajouté de sucre », a dit l’une des mamans.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS