Îles
  • De notre correspondante,Sophie Mendes | Crée le 15.05.2018 à 05h41 | Mis à jour le 15.05.2018 à 08h43
    Imprimer
    Emélie Katrawi a profité des journées provinciales de la famille ce week-end à Ouvéa pour présenter ce nouveau Guide pratique des femmes.Photo S.M.
    Iles. Il aura fallu deux années de collecte d’informations sur le terrain, à la province des îles Loyauté (Pil) avant de distribuer, depuis hier, son Guide pratique pour les femmes. Il a été présenté au cours des journées provinciales de la famille ce week-end à Ouvéa.

    Avec 108 pages, le Guide pratique des femmes de la province des Îles, distribué depuis hier, répond à un grand nombre de questions que se posent les femmes et les familles au quotidien. Aux informations pédagogiques sur la santé, la prévention en matière de violences ou encore l’insertion sociale et professionnelle s’ajoutent des contacts utiles et des rappels juridiques. C’est au cours de la troisième consultation populaire à Ouvéa ce week-end, que le guide a été présenté pour la première fois.

    « On a voulu tout aborder sans tabou. Il faut oser parler de toutes ces choses-là. Il faut oser regarder nos problèmes en face, assumer et réagir », a expliqué Emélie Katrawi, chef de service Femme et famille à la Pil depuis 2014. Et tout a été pensé avec la collaboration d’une agence de communication, de la couverture aux couleurs en passant par la chronologie des informations données.

     

    Pendant deux ans

    « Si je vais bien, que mes proches vont bien, alors je peux me concentrer sur mon travail, c’est ma vision. Il faut être bien dans ses baskets pour pouvoir porter des projets », s’est exprimée la chef de service par ailleurs directrice de cette publication.

    Sur le fond, c’est en se rapprochant de l’ASS NC*, de la Dacas*, de l’Epefip*, des directions provinciales ou encore des communes que les informations utiles ont été récoltées pendant deux ans. Sur la forme, Emélie Katrawi a voulu un guide au graphisme vif et chaleureux car « la couleur, c’est la vie. Et dans la tribu, ce sont les femmes qui la portent et qui la rythment ». Des femmes dont les trois générations sont rappelées en couverture comme le symbole d’un lien intergénérationnel indispensable à la transmission et au maintien des valeurs qui font le socle de la société loyaltienne.

    « Lors de nos tournées dans les îles, nous avons constaté qu’il manquait ce document réunissant toutes les informations utiles. Ce besoin a été émis par les femmes. Elles avaient de la retenue à aborder certains sujets. Nous voulions donner ces informations sans contraindre les femmes à parler de sujets qu’elles ont encore du mal à aborder : le suicide des jeunes, les méthodes de contraception, les violences conjugales… Avec ce guide, elles accèdent à l’information en le lisant chez elles, à leur rythme et dans l’intimité dont certaines ont besoin », a précisé encore Emélie Katrawi.

     

    * ASS NC.: Agence sanitaire et sociale. Dacas. Direction de la santé des Îles. Epefip. Etablissement provincial de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelle.

    Un court-métrage en avant-première

     

    En clôture des journées provinciales de la famille, l’équipe du programme Initiative Manta a présenté son film Nouvelle-Calédonie, Notre mère de corail, en avant-première.

    La projection ne pouvait pas mieux tomber. Heureux hasard de calendrier, le court-métrage de quinze minutes, du réalisateur Shawn Heinrich, contient principalement des images et des témoignages filmés à Ouvéa en octobre 2017. Après cette avant-première, c’est au Rex le 26 mai, lors du Festival de l’image sous-marine, que le film sera présenté avec un temps de paroles à l’issue de la séance.

     

    Bientôt en ligne

    Prochainement visible sur YouTube pour être accessible gratuitement à un large public, le film a également été traduit en anglais pour une diffusion à l’international. « Nous voulons montrer qu’il y a des endroits où les gens sont encore en équilibre avec la nature », a expliqué Maël Imirizaldu de Conservation international NC.

    Cette ONG, présente en Nouvelle-Calédonie depuis quinze ans, et à Ouvéa depuis sept, s’est associée à l’Aquarium des lagons et à l’organisme The Manta Trust pour lancer le programme Initiative Manta en Nouvelle-Calédonie, il y a deux ans. Objectif : étudier cette espèce emblématique des eaux calédoniennes, mais menacée partout dans le monde et mieux la protéger.

    Réactions et remerciements chaleureux ont accueilli le film.

     

    Repères

    Où le trouver ?

    A partir de lundi, il sera progressivement consultable au sein des centres médicaux, des associations, des établissements scolaires, des conseils d’aires, etc., puis prochainement accessible sur le site Internet de la Pil en version numérique.

    Des distributions sont également prévues en tribu afin d’informer et de donner accès à l’information.

     

    Défendre leurs droits

    Avec pour cible les jeunes et les femmes en tribu, le guide espère donner des repères et venir en aide à une population qui utilise timidement, mais de plus en plus, les dispositifs mis en place sur le territoire.

    Ce document est complémentaire aux affiches et aux prospectus, qui proposent des contacts utiles pour réagir face à toutes formes de violences, en français et en langues vernaculaires.

    Ce livret est un nouvel outil de prévention et de protection. « Il a aussi pour vocation de permettre aux femmes de défendre leurs droits », ajoute Emélie Katrawi.

     

  • MEDIAS ASSOCIÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS