Nord
  • F.D. | Crée le 04.11.2017 à 04h25 | Mis à jour le 04.11.2017 à 04h25
    Imprimer
    Lors d’un conseil municipal le 5 octobre, huit élus Palika ont démissionné, provoquant ainsi de nouvelles élections. Photo Archives X.H.
    Hienghène. Suite à la démission d’élus municipaux, les électeurs doivent retourner aux urnes le 19 novembre. Ils auront le choix entre deux listes.

    L’unité de 2014 est bel et bien enterrée. Le dimanche 19 novembre, les électeurs de Hienghène doivent voter pour élire un nouveau conseil municipal et ils auront cette fois le choix entre deux listes, rendues officielles hier par le haut-commissariat.

    Lors des dernières élections municipales, la commune de Hienghène a eu pour particularité de ne proposer qu’une seule liste, avec Daniel Goa à sa tête. Au sortir de ce scrutin sans enjeu, le 23 mars, le successeur de Jean-Pierre Djaïwé entendait, durant son mandat, « garder cet esprit de cohésion entre les différents groupes politiques ». L’objectif n’a pas été atteint.


    Suite à une grève

    Le 5 octobre dernier, huit élus du Palika ont démissionné du conseil municipal lors d’une séance ayant pour unique objet la grève déclenchée par une intersyndicale USTKE-CNTP-SOENC à la mairie de Hienghène. Les grévistes entendaient dénoncer les dysfonctionnements de la collectivité, le manque de présence du maire et ont demandé le remplacement de la secrétaire générale qui, selon eux, « manque malheureusement d’expérience et de compétence ». Des revendications soutenues par les élus Palika qui ont décidé de démissionner, signant alors la fin de l’accord entre leur parti et l’UC pour faire liste unique en 2014 sous la bannière FLNKS autour d’un programme commun.

    La scission se retrouve dans les deux listes qui se présenteront le dimanche 19 novembre et, en cas de second tour, le 26 novembre.

    La liste Sowe’I est composée de cinq des huit élus Palika ayant démissionné en octobre : Joannes Bouanou, Adrien Vaiadimoin, Yves Gony, Ivana Bouanou et l’ancien adjoint André Levy, qui mène les dix-neuf candidats. Une liste qui se veut toutefois d’ouverture.

    De son côté, l’actuel maire et président de l’Union calédonienne Daniel Goa tire la liste UC Hyehen et entend travailler dans la continuité. Des colistiers de 2014 se trouvent ainsi dans les deux camps, puisque sept élus sont inscrits à l’UC Hyehen et six à Sowe’I.

    Les électeurs de Hienghène inscrits au 28 février 2017 sur la liste électorale principale et sur la liste complémentaire pour les élections municipales sont maintenant invités à voter le dimanche 19 novembre et, si nécessaire, lors d’un second tour, le dimanche 26 novembre, pour élire les dix-neuf conseillers municipaux. Le scrutin aura lieu dans dix bureaux de vote, qui seront ouverts de 8 heures à 18 heures.

    Les listes électorales définitives devront être arrêtées au 14 novembre. En 2014, la commune comptait 2 147 inscrits.


    Sowe’I

    LEVY André, HIAMPAREMANE Alphonsine Dara, FISDIEPAS Carl José, BOUANOU Ivana Judith, THOUBENE Ludovic, MECIAGO Marie Louise Wahome, GONY Yves Béalo, BINET Valentine Tidmare, BOUANOU Joannes Kowi, DJOUATE Stéphanie, BOUANOU Pierre Teimboui, TIDJITTE Marie Colette, BOUAOUI Didyme Djieo, MAMPASSE Yolaine, LEVY Alphonse Xavier, MAMPASSE Diana Beva, FISDIEPAS Angelo Tein, VAIADIMOIN Sidonie Wanyane, VAIADIMOIN Adrien Kapoagna.

    UC Hyehen

    GOA Daniel, TJIBAOU épouse COUHIA Mireille, BOUARA T Rolland, MAMPASSE Aurélie, OUILLATE Bernard, TEIMPOUENE Ghislaine, PILLEP ASSE Jules Baoura, MAYAT Iké, THYDJEP ACHE Jean-Louis, BINET Suzanne Tjimare, BELLE Anicet Djeo, MAYAT epouse PAGOUBEALO Yolande, BAMY Martial Kalene, KAPONET Glenda Douvera, VHEMA VHE Hugues, BOUARA T Marie-Emmanuel, KAI Bertrand Patrice Charles, HIAMPAREMANE Agnes, MAMP ASSE Lus Kayaoue.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS