Nord
  • De notre correspondant, C.Oghino | Crée le 30.01.2018 à 04h25 | Mis à jour le 30.01.2018 à 04h25
    Imprimer
    Des plaisanciers, qui avaient jeté l’ancre samedi, dans la Hienghène, ont bénéficié de la solidarité de toute la communauté pour retrouver leur annexe.

    Hienghène. Les habitants se sont mobilisés, samedi dernier, afin d’aider des plaisanciers en visite, à retrouver leur annexe « disparue ».

    Un couple de plaisanciers et leurs trois enfants ont jeté l’ancre samedi dernier, dans la rivière La Hienghène. Vers dix heures, la famille décide de faire une randonnée. Elle rejoint alors la rive à bord de son annexe pour une journée de découverte. Mais à leur retour, vers 17 heures, les membres constatent avec stupeur que leur annexe a disparu. « Nous avons tout de suite appelé la gendarmerie qui est très rapidement intervenue », raconte Soizic, la mère de famille. Dans l’espoir que l’embarcation ait simplement dérivé, le couple fait appel à Bruno, taxi-boat à Hienghène, qui arrive à peine dix minutes plus tard. Mais les recherches resteront vaines. « Nous remercions sincèrement Bruno pour son aide et sa gentillesse. Il nous a apporté son soutien et n’a rien voulu accepter en retour. »

    Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Touchée par la mésaventure du couple, c’est toute la communauté qui se mobilise. Comme Ludovic Toubène, élu municipal et responsable de l’association organisatrice de la Coupe Tjibaou, qui se déroulait ce week-end au stade municipal. Il n’a pas hésité à interrompre les activités pour lancer un appel, qualifiant cet acte d’« intolérable ». Bon nombre de tribus étant présentes ce jour-là, le message passe rapidement sur toute la commune, permettant de repérer l’annexe volée du côté de Panié. A huit heures dimanche, les plaisanciers prennent connaissance de cette bonne nouvelle et récupèrent leur embarcation un peu plus tard au port. Ravis, ces derniers, qui ne s’attendaient pas à un tel élan de solidarité, ont tenu à remercier tous les habitants. « Ce que nous retiendrons surtout, c’est toute cette gentillesse et cette solidarité qui se sont greffées autour de cette histoire », conclut Soizic. Un dénouement heureux également annoncé dans la salle omnisports de Hienghène lors de la remise des trophées de la Coupe Tjibaou, qui a contenté l’assemblée.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS