Nord
  • Xavier Heyraud | Crée le 17.11.2017 à 04h25 | Mis à jour le 17.11.2017 à 07h57
    Imprimer
    Daniel Goa, ici lors d’un meeting de campagne mardi dernier au village. Photo : XH
    Hienghène. Daniel Goa mène la liste UC-Hyehen. Il livre sa vision de la chute du conseil municipal et considère que les deux listes sont sur le même programme, dont il revendique la légitimité.

    Daniel Goa mène la liste UC-Hyehen. Il livre sa vision de la chute du conseil municipal et considère que les deux listes sont sur le même programme, dont il revendique la légitimité.

     

    «La situation est inattendue, parce qu’en 2014 nous sommes partis ensemble sur une même liste FLNKS UC/Palika, entame Daniel Goa, maire de Hienghène élu en 2014. Nous avions perpétué la tradition des anciens maires qui nous ont montré la voie en disant qu’une liste commune permet à la population de Hienghène de penser le développement de la commune de façon cohérente et de ne pas être dans un esprit de confrontation et de division. La population nous a fait confiance et nous étions partis, forts de notre enthousiasme, avec un programme ambitieux pour arriver à 2020. »

     

    Dissensions

    « Malheureusement, au fil du temps, un nouvel état d’esprit s’est installé avec une tendance à diviser l’équipe pour séparer le groupe Palika du groupe UC. On n’était plus tout à fait dans l’esprit d’équipe commun, mais plutôt dans un esprit politique, poursuit Daniel Goa. Nous avons continué à faire avec, mais on a constaté que ce n’était pas toujours ça dans le travail au quotidien et qu’on n’était pas toujours ensemble dans les commissions, puis dans certains conseils municipaux. »

    Il considère que « l’élément déclencheur a été la grève qui avait commencé par la demande d’éviction de la secrétaire générale. » Et que « la démarche syndicale a muté pour devenir une démarche politique. » Il cite pour preuve avoir constaté que « beaucoup de personnes sur le piquet de grève venaient des tribus, sans être des salariés de la commune. Lors des discussions avec les syndicats, je leur ai fait comprendre qu’ils faisaient l’objet de manipulation [...] Ils ont refusé de voir cet aspect des choses ce qui a abouti à la grève de trois semaines et au conseil municipal qui a provoqué la démission du groupe d’élus du Palika. »

     

    « Notre programme »

    Dans le cadre de la campagne en cours, Daniel Goa souligne tout d’abord que les chantiers d’AEP et la route de Pwaanap sont terminés ainsi que la maison commune de Pindache. « Aujourd’hui, nous sommes maintenant deux équipes sur le même programme. Je tiens simplement à rappeler que la légitimité de ce programme nous revient puisque nous, nous n’avons pas quitté le bateau au milieu du gué et que celle qui l’a quitté récupère notre programme de 2014. Nous, nous sommes engagés par les élections de 2014 à 2020, donc on continue à porter le programme. »

    Pour l’électrification, Daniel Goa indique que celle « de Tao est pratiquement terminée et on est sur l’électrification de Tendo, dont le chantier est en voie d’achèvement. » Concernant l’aménagement des tribus, « c’est le Marpous,* qui intègre les accès routiers, conduites d’eau, l’électrification, les terrassements et l’assainissement. Au départ, il y avait cinq tribus pilotes. La première était Wérap. Les travaux avaient été lancés en régie dans les années 2012-2013, puis arrêtés fin 2013 suite à un accident du travail assez grave. » « Saccage sur des engins, signature d’une charte de bonne conduite avec les autorités coutumières concernées, vérins d’engins cassés sur des pierres trop dures… », Daniel Goa détaille les multiples péripéties de reprises et d’arrêts de ce chantier. La tribu de Panié sera la suivante. « Les études sont terminées et les travaux, réalisables par notre régie vont débuter rapidement. » La liste UC-Hyehen s’engage par ailleurs avant la fin de la mandature à réaliser ou à lancer le goudronnage de la RM8 jusqu’au mémorial de Wan Yaat, la mise en valeur de ce mémorial, la construction de la maison commune de Ouan Kout et le projet de grand stade municipal.

    *Modalités d’application des règles provinciales d’occupation et d’utilisation des sols.

    La liste UC-Hyehen

     

    Goa Daniel, Tjibaou épouse Couhia Mireille, Bouarat Rolland, Mampasse Aurélie, Ouillate Bernard, Teimpouene Ghislaine, Pillepasse Jules Baoura, Mayat Iké, Thydjepache Jean-Louis, Binet Suzanne Tjimare, Belle Anicet Djeo, Mayat épouse Pagoubealo Yolande, Bamy Martiel Kalene, Kaponet Glenda Douvera, Vhemavhe Hugues, Bouarat Marie-Emmanuel, Kai Bertrand Patrice Charles, Hiamparemane Agnes, Mampasse Lus Kayaoue.

     

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS