Nord
  • Textes et photo : I.C. | Crée le 10.07.2019 à 05h53 | Mis à jour le 10.07.2019 à 08h20
    Imprimer
    Les trois départs ont été organisés selon la formule adoptée aux 24 heures du Mans. Au top donné par la présidente du Comité de course, les concurrents ont couru sur la plage pour aller récupérer leurs planches/ou paddle et prendre le meilleur départ possible.
    KOUMAC. Dix-neuf enfants, ados et adultes du club de voile Les Toiles du Lagon et de Nouméa étaient réunis, samedi, à la base nautique de Pandop afin de participer à la 6e édition de la régate de planche à voile Natan-Llido, qui, cette année, a innové en jumelant le stand up paddle au support initial. C’est Antoine Le Yannou, président du club organisateur, qui s’est imposé en individuel.

    La bonne humeur, la convivialité et l’esprit compétitif étaient à l’ordre du jour de cette compétition. « Nous avons eu une très bonne journée avec le vent qu’il fallait. C’était super. Une très bonne ambiance parmi tous les participants. Tout le monde a vraiment apprécié », confiait Antoine Le Yannou, président des Toiles du Lagon.


    Le passage du relais n’a pu se faire entre les deux supports qu’après avoir fait « un bisou » à la présidente du Comité de course, et ce, pour rester dans l’esprit de la régate : la convivialité.


    Les concurrents posant pour la photo de famille avant de prendre le départ de cette 6e édition de la régate Natan-Llido. Cette course revêtait cette année un cachet particulier car elle se déclinait sous la forme d’un relais en binôme ou en individuel.


    Les organisateurs ont procédé en soirée à la remise des prix aux deux premiers de la régate. 1. Antoine Le Yannou (TdL), 2. Le binôme Julien Diaz–Nalu Ducreux (TdL), et une remise de diplôme niveaux 1 et 3 de planche à voile à sept des compétiteurs, en présence des parents de Natan Llido.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS